Barrette
Françoise Bertieaux

Bertieaux Françoise

MR

Née à Uccle, le 17/09/1958

Françoise Bertieaux est députée francophone bruxelloise. Elle siège au banc numéro 21.

CV

Alors qu’elle débute une carrière professionnelle comme Professeur à l’Ephec, Françoise Bertieaux décide de s’engager également en politique dès 1983, où elle fera partie des fondateurs des JRL d’Etterbeek.

En 1989, elle est élue à Etterbeek et y assumera les responsabilités d’Echevin-Officier de l’Etat civil pendant 25 ans.

En mars 2013, elle chosira de s’investir au CPAS en tant que Présidente.

Parallèlement et depuis 1999, Françoise Bertieaux est élue députée bruxelloise et communautaire et s’investit pleinement dans les matières de l’enseignement, de l’aide à la jeunesse et de la santé.

Formation

  • - Licence en droit à l'UCL
  • - Licence en marketing
  • - Licence en études théâtrales

Profession

  • Professeur en Haute Ecole (en congé politique)

Mandats politiques exercés antérieurement ou actuellement

  • Echevin-Offcier de l’Etat civil d’Etterbeek (1989-2012)
  • Députée bruxelloise et de la Fédération Wallonie-Bruxelles (1999-aujourd’hui)
  • Présidente de la commission de la Santé de l'Assemblée réunie de la Commission communautaire commune de 1999 à 2004
  • Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (2004-aujourd’hui)
  • Présidente du MR bruxellois (2007-2012)
  • Présidente du réseau des Femmes parlementaires de la Francophonie (2011-aujourd’hui)
  • Présidente du CPAS d’Etterbeek (2013-aujourd’hui).
Activité parlementaire

Commissions

  • Suppléante de la Commission du Budget, de l’Administration, des Relations internationales et des Compétences résiduaires
  • Suppléante de la Commission de la Santé

Session 2012 - 2013

Session 2004 - 2005

Session 1999 - 2000

Coordonnées

Utiliser le formulaire de contact

Groupe MR du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles
rue Royale, 72
1000 BRUXELLES
☎ 02 282 86 54
℻ 02 282 86 55
info@francoisebertieaux.be

Recherche avancée…

pic01i_WB.jpg

Un parlement qui bouge