Barrette

Réforme de 1980

 

La réforme institutionnelle de 1980

A la suite de cette réforme, l'autonomie institutionnelle des communautés culturelles se vit renforcée et elles furent rebaptisées communautés française, flamande et germanophone. Leurs compétences furent élargies à ce que l'on appelle les matières personnalisables, c'est-à-dire celles qui, par leur nature, sont liées à la vie des personnes et à leurs relations avec certains services publics (la politique de la santé et l'aide aux personnes). Les communautés française, flamande et germanophone furent chacune dotées d'un exécutif propre.

Recherche avancée…

pic01i_WB.jpg

Un parlement qui bouge